Faire son propre diagnostic auto 

Avant, lorsque votre voiture avait un problème, votre réflexe était de la conduire chez le garagiste. Dorénavant, un outil aussi simple d’utilisation que pratique va vous permettre de gagner beaucoup de temps : le dispositif de diagnostic OBDclick ! Votre volant est dur à tourner ? Votre voiture peine dans les montées ? Un voyant moteur orange vient d’apparaître sur votre tableau de bord ? Pas besoin de courir chez le mécanicien car avec cet outil de diagnostic automobile vous saurez si votre voiture a un sérieux souci ou si vous pouvez poursuivre votre route en toute sécurité. Pour conduire l’esprit tranquille, il vous suffit de brancher ce lecteur de code OBD sur le circuit électronique de votre voiture et de l’activer avec votre téléphone pour qu’il vous indique le problème et comment le résoudre. 

Dites au revoir à votre garagiste 

 En effet, l’outil OBDclick est la solution idéale de diagnostic automobile dans la mesure où il s’adapte à toutes les marques de voitures relativement récentes. En vous permettant de faire votre propre diagnostic, finis les allers retours chez le garagiste pour une simple défaillance. Vous pouvez ainsi réaliser de précieuses économies et ne plus vous inquiéter à propos d’un voyant moteur allumé. Fonctionnel sur toutes les voitures disponibles sur le marché depuis janvier 2001, le dispositif OBDclick se branche directement à une prise OBD sous le tableau de bord. Il vous suffit par la suite de télécharger une application sur votre smartphone pour consulter l’outil de diagnostic, qui affichera sur votre écran tous les défauts liés à votre voiture : moteur, électronique, transmission, liquide de frein… Les logiciels et l’application sont gratuits et vous pouvez aussi avoir accès à d’autres données sur votre véhicule via cette interface. Enfin, ce système de diagnostic est couvert par une garantie de deux ans. 

Attention aux virus 

Il s’agit donc d’un outil de diagnostic autonome révolutionnaire mais il y a des règles à respecter pour l’utiliser en toute sécurité. Par exemple, la mise en relation entre le système d’information de votre véhicule et un réseau internet non sécurisé vous fait prendre le risque d’une intrusion de virus et autres logiciels néfastes. Habituellement non relié à des éléments extérieurs, le port OBD II du tableau de bord peut compromettre la sécurité du circuit informatique de votre voiture si l’on insère des appareils contaminés dedans. Il y aussi les techniques télématiques utilisées par ce genre d’outil qui nécessitent votre vigilance : ces derniers transmettent en effet des données sur un réseau sans fil. Et le fait de connecter votre véhicule à un réseau peut l’exposer à d’éventuelles failles de sécurité internet. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *