Comparateur d’assurances : la solution pour trouver les meilleures offres

La souscription à une assurance automobile est indispensable, voire même obligatoire pour mieux vous indemniser en cas d’incident sur la route. Pour trouver la meilleure offre qui vous est adaptée, il est recommandé de passer par un comparateur d’assurances auto. Cela vous permet d’avoir une assurance proposant tous les avantages qui vous conviennent, notamment en matière de bonus-malus.

 

Le bonus-malus en assurance auto : c’est quoi au juste ?

Appelé également CRM ou coefficient de réduction-majoration, le bonus-malus est un mécanisme faisant évoluer, chaque année, la prime de référence de votre contrat d’assurance auto. Cela se fait principalement selon le nombre de sinistres dont vous avez été responsable. Il augmente donc en cas de sinistres durant la période de référence : c’est le malus. Cependant, il diminue si aucun sinistre a été enregistré : c’est le bonus. Ces deux éléments sont des critères de choix importants. Passez par un comparateur d’assurance auto pour trouver la compagnie pouvant vous offrir les meilleurs coefficients.

CRM : comment connaître le vôtre ?

Votre coefficient de réduction-majoration s’inscrit sur le relevé d’information ou relevé de situation que votre assureur vous fournit à chaque échéance annuelle. Dans le cas d’une résiliation de contrat ou une souscription d’une nouvelle police suite à la cession ou à la vente de votre véhicule, il faut que vous fournissiez ce justificatif à votre nouvelle compagnie d’assurance. Aucun contrat ne sera validé, de manière définitive en l’absence de ce document. Veuillez noter que les tarifs proposés par les assureurs temporaires ne sont pas basés sur le CRM. C’est pourquoi ils ne donnent pas de relevé d’information.

Comment calculer le bonus-malus ?

Lors de votre souscription à une assurance auto pour la toute première fois, que vous n’avez aucune année d’assurance à justifier, votre bonus-malus de départ est donc évalué à 1. C’est ensuite que votre assureur va calculer votre coefficient en se basant sur votre historique d’assuré. Pour faire cela, il va prendre en compte tous vos antécédents d’assurance, notamment le type et le nombre de sinistres que vous avez causés ou dont vous avez été victimes : vol, incendie, bris de glace, collision, etc.

Comment bien choisir votre assurance auto ?

Lorsque vous achetez un véhicule, assurez-le le plus rapidement possible. Il est même fortement recommandé de contacter l’organisme d’assurance auto bien avant que la voiture vous soit livrée. C’est très important afin d’éviter d’importants problèmes.

Pour que vous puissiez faire le meilleur choix, certains paramètres sont à prendre en compte. Même si toutes les compagnies d’assurance auto appliquent le concept du bonus-malus, les contrats et les prix proposés ne sont pas les mêmes. En fonction des compagnies, le prix va être différent selon un certain nombre de critères, notamment l’ancienneté du permis de conduire.

En plus de cela, les contrats sont aussi différents au niveau de la partie de la franchise automobile. Celle-ci est, en effet, auto-déterminée au sein du contrat pour constituer la partie concernant les réparations qui sont à la charge de l’assuré si jamais il y a un accident ou un tout autre sinistre. Sachez que plus la franchise est faible, plus le tarif du contrat est élevé. A l’inverse, plus la franchise est importante, plus le tarif du contrat d’assurance est à prix réduit.

Le tarif des assurances automobiles varie également en fonction du modèle de la voiture à assurer. Plus la voiture est valeureuse, plus le contrat d’assurance est important et élevé. Ainsi, avant de choisir votre voiture, faites une simulation d’assurance auto pour ne pas avoir de mauvaises surprises après l’acquisition.

Pour les jeunes conducteurs, les compagnies appliquent généralement une surprime. Cette catégorie comprend les personnes qui ont eu leur permis de conduire depuis moins de trois ans. Grâce à la conduite accompagnée ou supervisée, la surprime appliquée par les compagnies d’assurance est moins importante par rapport aux conducteurs chevronnés.

Dans le cas où vous pensez que votre contrat d’assurance est trop élevé ou bien qu’il ne corresponde pas à vos attentes, vous pouvez toujours le résilier. La résiliation peut généralement se faire à la date anniversaire du contrat tout en respectant les délais de préavis et de dénonciation demandés par la compagnie.