Comment éliminer la calamine dans les moteurs ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Sommaire

Le décalaminage du moteur consiste à réduire la suie ou la calamine qui s’accumule dans le bloc moteur. Les déchets sont souvent constitués de particules hydrocarbures qui ne sont pas brûlées et qui finissent par encrasser et obstruer les pièces du moteur comme le filtre à particules ou le turbocompresseur. Cette intervention s’invite donc comme indispensable pour le bon fonctionnement de votre moteur. Pour cela, voici les différentes techniques que vous pouvez utiliser pour remédier à ce phénomène.

Décalaminage du moteur du véhicule par hydrogène

Le décalaminage par hydrogène est une spécialité proposée par des spécialistes tels qu’Hydromotors qui met ses experts à votre service à chaque intervention. Il s’agit d’une technique simple et écologique qui permet de décomposer la calamine en dissociant les résidus de molécules de carbone du reste de la matière. Une fois soumis à une forte température, ce carbone se consume et s’évacue par le parcours des gaz d’échappement.

De même, pour le nettoyage des parties froides du moteur, un système original permettant d’injecter une solution chimique est utilisé pour plus d’efficacité. Cette solution va ensuite dissoudre lentement les suies molles qui se désagrègent au fur à mesure que vous roulez avec le véhicule.

Entretien moteur : le décalaminant en flacon

À défaut d’utiliser la solution précédente, vous pouvez utiliser un décalaminant en flacon pour éliminer la calamine de votre moteur. Il s’agit ici de faire un tri parmi les produits proposés pour détacher les blocs de calamine en mettant de côté ceux qui risquent d’endommager les soupapes, les chambres de combustion, les têtes de pistons ou encore les bielles.

C’est également le moment de vous débarrasser des flacons moins efficaces. Vous pouvez trouver ces produits dans les magasins spécialisés aux prix moyens de 50 €. Pour un traitement efficace, il suffit de verser le produit dans le réservoir de carburant et le tour est joué.

Décalaminage du moteur

Le nettoyage manuel du système

Méthode assez complexe, mais très efficace, le nettoyage manuel du système passe par le démontage des organes touchés. Ces derniers peuvent être très coûteux et nécessiter un dépôt d’éléments moteurs ou le démontage de la culasse. Il s’agit là d’une solution radicale à laquelle vous devez avoir recours uniquement si le moteur a subi des dommages.

Traitement du calaminage depuis l’origine

Dans la mesure du possible, la meilleure solution est d’agir directement sur les éléments à l’origine de la calamine. Ainsi, vous évitez que celle-ci ne se reforme sur le moteur. Voici quelques exemples de traitements selon le cas :

  • riche carburation : il faut modifier les réglages ou faire le diagnostic des organes défectueux (capteurs, filtre à air, etc.) afin de ramener le dosage air-carburant à un niveau optimal,
  • moteur 2 temps : pour ce cas, il s’agit de vérifier le dosage de l’huile dans l’essence et de le modifier si besoin en tenant compte de la quantité d’huile,
  • vanne EGR : la vanne EGR est un élément actif dans la gestion du moteur. Cela n’est donc pas une bonne nouvelle, car dans un fonctionnement normal, l’encrassage se produit rigoureusement à plus ou moins long terme. Il est donc compliqué de contrôler son fonctionnement et donc corriger les dysfonctionnements au niveau de la vanne EGR ou de la commande vanne.

À défaut d’attendre que la calamine se forme avant de passer à son élimination, il est donc préférable de penser au traitement du calaminage depuis l’origine.