Comment s’organiser pour un déménagement à moindre coût sur Paris ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Sommaire

Parfois, l’on se retrouve dans l’obligation de déménager, mais avec des ressources limitées. La question qui revient constamment est alors : comment s’en sortir sans y laisser sa chemise ? Pour y répondre, vous avez le choix entre faire appel à un professionnel ou le faire seul. Dans l’un ou l’autre des cas, le plus important est d’être bien organisé afin que tout se passe pour le mieux le jour J.

La date de déménagement

Déménager pas cher à Paris est parfois compliqué quand on ne s’y connaît pas. En réalité, le déménagement est une activité saisonnière, ce qui veut dire que les prix sont plus élevés à certaines périodes de l’année en raison de la forte demande. Par exemple, il est conseillé d’éviter de choisir une date de déménagement qui tombe l’été, les week-ends, les fins de mois ou même lors des vacances scolaires. En outre, même si vous optez pour une société spécialisée dans le déménagement telle que Sirelo.fr, vous avez aussi la possibilité de convenir d’une date avec elle afin de réduire les frais.

Le trafic routier en région parisienne

Si vous l’ignorez, le coût de votre déménagement est dépendant du taux horaire. Cela veut donc dire que si vous êtes coincé dans les bouchons le long de la route, le déménagement vous reviendra plus cher. Ainsi, pour éviter la grosse incidence financière pouvant résulter des bouchons, il est conseillé de vérifier les conditions habituelles du trafic et les évènements prévus dans la capitale française le jour de votre déménagement.

Les règlementations et les contraintes

Il est important avant de vous déplacer vers Paris de vérifier :

  • les possibilités de stationnement ;
  • les conditions d’accès et de parking dans votre rue ;
  • les lois départementales qui fixent ou non une interdiction.

N’oubliez pas de vérifier également les conditions de votre immeuble pour votre déménagement. Cela vous permettra sans doute d’éviter l’endommagement des parties communes, mais également d’anticiper tout ce qui pourrait engendrer des difficultés et vous faire perdre du temps.

Les conditions d’utilisation

Quel que soit votre contrat, assurez-vous d’avoir bien interprété toutes les dispositions : conditions de paiement, de retour du véhicule, des frais kilométriques et d’essence, de dépôt de garanties et autres. En effet, il arrive malheureusement très souvent que l’on se retrouve à payer des frais supplémentaires le jour J. Il est donc important que tout soit bien cadré dans le contrat afin d’anticiper à peu près combien vous devrez payer en supplément en cas de non-respect d’une règle fixée.