Lada Niva: ce qu’il faut savoir sur la voiture soviétique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Sommaire

 

L’automobile Lada Niva a porté haut les couleurs de la Partie du socialisme : c’est un monument de l’automobile russe. Ces dernières années, elle a reçu quelques modifications comme un système d’injection Bosch et de nouveaux feux arrière. Elle est fabriquée à plus de deux millions exemplaires, dont les chasseurs et les pêcheurs de la France sont les plus fidèles.

 

Un développement « par défaut »

 

Dans les années 70, les soviétiques ont commencé à se mettre au volant d’une voiture. Cependant, aucune voiture n’a pu résister aux impitoyables pistes dans la rude campagne. C’est pour cette raison qu’ils ont développé un véhicule rustique : increvable et paré pour les pires routes. 

 

Lada Niva : avant-gardiste

 

Lors de sa création, elle était considérée comme unique sur le marché. Ses choix techniques sont très audacieux et même révolutionnaires. Depuis 2009, lada niva s’est spécialisée dans la vente de pièces d’origine et compétition pour 4X4. Elles existent en plusieurs références et la livraison se fait en 24/48H partout en France. Vous pouvez y trouver :

  • une carrosserie monocoque ;
  • un train avant avec roues indépendantes ;
  • un moteur d’origine Fiat ;
  • des ressorts hélicoïdaux ;
  • une transmission intégrale.

 

Inchangé pendant 20 ans et toujours en production

 

Dès que Lada Niva a été mise sur le marché, les ventes ont eu beaucoup d’ampleur sur la sophistication technique. En effet, elle est devenue populaire à cause de la puissance de son moteur, un diesel proposé et son allure générale. Concernant son design extérieur, il est resté inchangé, mais heureusement que son intérieur a un peu évolué. Aujourd’hui, il fait toujours figure de dinosaure

 

Un des plus longs développements du monde automobile 

Les premiers prototypes sont dépourvus de porte et de bâche. Mais ensuite, le gouvernement soviétique a suggéré que les habitants de la campagne aient le même confort que les habitants de la ville. Ainsi, de 1971 à 1977, le projet est passé par divers stades. 

 

Porsche impliqué

Porsche s’est effectivement impliquée dans sa conception, au niveau de la boîte de vitesse à 4 rapports avec réducteur. Cela prouve qu’une attention particulière a été donnée à son développement.

 

La Lada Niva était une « Volkswagen »

Dans les années 70, les villageois ne savaient pas que faire des voitures soviétiques. Alors, le gouvernement a ordonné la production d’une voiture pour le peuple. Néanmoins, pas de « Volkswagen », mais juste une robuste voiture. 

 

Vladimir Poutine en a une

L’homme d’état russe a acheté un 4*4 Lada en 2009. Selon lui, il voulait donner un soutien à l’industrie automobile russe, sans mentionner si sa voiture Lada avait reçu un moteur Opel.