Conduisez vert : remplacez votre vieux véhicule par un plus écologique

Vous souhaitez faire un geste pour la planète ? Il est peut-être temps de remplacer votre vieille voiture par un modèle plus écologique. À court et à long terme, les voitures plus récentes ont, en effet, tendance à être plus vertes par rapport aux voitures plus anciennes. Découvrez-en un peu plus à ce sujet dans cet article.

Voiture verte : tenez compte du coût environnemental de fabrication

Il est facile de comprendre pourquoi de nombreuses personnes pensent qu’il serait plus écologique de conduire une vieille voiture que d’en acheter une nouvelle de manière régulière. Il faut savoir que la construction d’une nouvelle voiture est un processus gourmand tant en énergie qu’en ressources. Il faut extraire le minerai du sol et le pétrole de la terre ou de la mer, les transformer en matières premières pour obtenir des pièces automobiles, transformer ces fournitures en composants réels, puis assembler les pièces résultantes en une voiture.

À la fin de tout cela, vous avez une tonne ou plus de métal, de plastique, de verre et de caoutchouc qui n’existaient pas encore auparavant. Cela peut entraîner un coût environnemental bien avant que la voiture ne tourne une roue. En effet, d’après une étude, environ 75% des émissions de carbone d’un véhicule à vie sont issues du carburant qu’elle brûle, et non de sa production.

Voici quelques chiffres pour vous aider à mieux comprendre

Il est possible de déterminer les mérites relatifs de l’utilisation d’une vieille voiture et d’une voiture plus récente et plus efficace. Les statistiques montrent pourquoi il est préférable d’acquérir une nouvelle voiture avec un prêt auto plutôt que de garder une ancienne en marche.

Par exemple, si vous conduisez un véhicule plus ancien faisant 10 litres au 100 km et que vous conduisez 15 000 km par an. La nouvelle voiture fait 15 litres au 100 km. Au cours de ces 15 000 km, la vieille voiture va avoir besoin de 1 500 litres de carburant alors que la nouvelle n’en utilisera que 1 000 litres.

En plus de cela, lorsque la voiture ancienne aura 10 ans, au total, elle a été responsable d’une cinquantaine de tonnes de CO2. Ce chiffre va continuer d’augmenter à un rythme plus rapide au fur et à mesure qu’elle prend de l’âge.

Le nouveau modèle bat toujours l’ancien

Toutes les données montrent que la consommation d’énergie à vie d’une voiture pour la propulsion peut nuire à l’environnement. En effet, le carburant ou l’énergie qu’elle consomme pour se déplacer, représente une proportion beaucoup plus importante de son impact environnemental à vie que sa production.

Il y a de nombreuses raisons de conduire une vieille voiture : le caractère, la valeur sentimentale, les sensations de conduite, etc. Cependant, il faut aussi penser à la planète. Plus votre voiture vieillit, plus elle peut devenir polluante. C’est pourquoi il est préférable d’envisager d’en acheter une nouvelle au bout de quelques années.