Cadillac BLS : Vous rêviez de la belle Cadillac élégante et silencieuse

Le géant américain, General Motors, a toujours voulu séduire le marché européen avec de belles américaines. Le constructeur de voitures de luxe, a alors conçu des modèles destinés exclusivement pour le Vieux Continent.

La Cadillac BLS en fait partie. C’est un modèle essentiellement produit et commercialisé pour conquérir l’Europe.

Comment se présente une Cadillac BLS ?

marque Cadillac

En mars 2006, la Cadillac BLS sortait des usines de GM, prête à sillonner les routes européennes. Elle se présente sous forme d’une voiture familiale, moderne et performante.

La Cadillac BLS avec une motorisation suédoise, est disponible avec des moteurs diesel ou essence, en quatre-cylindres ou en V6.

Côté conduite et tenue de route, la Cadillac est docile. Un peu trop même pour une Cadillac !

Le BLS a des formes extérieures plutôt anguleuses avec des jantes en carbon alliage, des rétroviseurs extérieurs en mirror chauffé. La prise d’air sous la calandre rappelle que la Cadillac BLS est bel et bien made in USA.

L’habitacle intérieur est confortable dans l’ensemble avec des matériaux de qualité : une sellerie en cuir, une climatisation, des airbags, un écran tactile, une montre analogique, un système audio Bose et de multiples possibilités de connectivités. La carte grise affiche 5 places. Bref, l’habitabilité signe une vraie Cadillac comme on les aime.

Mais malgré tous ces efforts, à peine 7500 exemplaires ont été fabriqués. Ce qui a poussé GM à arrêter la production de véhicules neufs en 2010. La Cadillac BLS n’a finalement pas fait long feu. Sans doute parce que le modèle break est déjà très exploité par les Allemands avec Audi, BMW (comme la BMW série 3 E91 sorti également en 2006) et Mercedes-AMG (notamment la Mercedes classe C).

Les connaisseurs en automobiles ont peut-être préféré les ténors du luxe comme Alfa Roméo ou Jaguar (telle que la Jaguar F-type 2008). La Cadillac BLS avait du mal à battre sur leur terrain tous les modèles européens : Ferrari, Volvo, Renault (les générations Mégane) ou Volkswagen Golf et Passat. L’arrivée des autos SUV compact et utilitaires (Nissan Qashqai en 2007 ou Nissan X trail en 2006 ; Honda Civic, Honda CR-V, Kia Sportage) avec des capacités tout terrain et remorquage, des véhicules hybrides (ou hybrid cars) avec moteur électrique rechargeable, des cross over et monospace (tel que Renault Scénic) a sans doute poussé la Cadillac vers la sortie. Dans tous les cas, la BLS a complètement quitté la scène. Sans pour autant disparaître totalement. Il n’est pas rare d’en retrouver en discount, en voiture d’occasion à vendre (second-hand en faible kilométrage). Les pièces détachées et les pièces de rechange sont encore abondantes (comme des kits d’embrayage, de freins, des phares).

Les modèles de Cadillac BLS

La Berline

La berline a été construite en premier sur la plateforme Epsylon de GM, que l’on retrouve également sous le Chevrolet Malibu ou les modèles européens Opel Vectra et Saab 9-3.

Avec ses 4,5 mètres, la Cadillac BLS est la plus petite des Cadillac, par rapport à toutes les marques américaines comme le Dodge Challenger, la Ford Mustang ou la Ford Focus, le Chrysler, la Toyota Camry ou les so british Range Rover et Aston-Martin. La carrosserie et la taille du châssis de la BLS sont raisonnables.

Différents niveaux de finitions sont proposés avec les berlines Cadillac BLS : Business, Elégance, Sport ou Sport Luxury. Leur fiche technique affirme :

  • une transmission avec deux roues motrices ( traction avant)
  • une consommation de carburant de 6,1L au 100 en moyenne
  • une accélération de 0 à 100 km/h en 11 sec.

Le Break

Le modèle break de la Cadillac BLS apparait un an après la berline. Baptisé Wagon, ce fut le premier break de toute l’histoire de Cadillac.

Reposant sur le même soubassement qu’une Saab, le break dépasse la berline de 6 pouces. Le constructeur automobile suédois est une autre marque de GM et fait partie de la propriété du grand constructeur, ce qui a permis cet emprunt.

Les motorisations

Essence

A sa sortie, la Cadillac BLS était disponible avec un moteur à essence. Avec un V6 turbocompressé de 2,8 litres sous le capot et un Ecotec de 2,0 litres avec deux niveaux de puissance au choix :

  • Turbo moyenne pression à 175 Ch
  • Turbo haute pression à 210 Ch.

Tous les moteurs « essence » sont disponibles avec une boîte manuelle ou une boîte automatique. La manuelle dispose de 6 vitesses de série et l’automatique de 5 rapports.

Diesel

La BLS était surtout dotée de moteur diesel d’une puissance de 150 à 180 ch, fourni par le groupe Fiat, qui a également équipé la Lancia.

La performance au niveau des moteurs est excellente. Et il faut dire que Cadillac a correctement insonorisé le modèle BLS.