Les 6 entretiens de votre moto à ne surtout pas rater

Qui veut aller, voyager loin, ménage sa monture disait-on dans le temps. Cette locution est toujours d’actualité même quand on chevauche une moto à la place d’un cheval. En effet, il faut être très à cheval sur l’entretien de sa moto. Apprendre les rudiments de son entretien n’est pas vraiment compliqué et peut se faire par son propriétaire lui-même. Ce billet a été rédigé afin de vous aider à en savoir plus sur les points à ne pas négliger quand on s’occupe soi-même de son bolide.

La vérification de la chaîne

Ce point a été expressément cité en premier. En effet, la chaîne de transmission est parfois le cadet des soucis des motards. C’est souvent quand des à-coups de transmission se font ressentir que l’on se rappelle de sa présence.

Or, une bonne lubrification de la chaîne de transmission la fait durer plus longtemps et permet une conduite plus confortable. La tension de la chaîne ne doit pas être trop raide ni trop distendue. L’idéal est de laisser entre 2,5 et 3 cm de débattement libre.

entretien moto

La vidange

Cette étape de l’entretien n’est pas fréquente. Cependant, elle est d’une importance capitale. La santé du moteur de votre deux-roues en dépend.

Effectuer des vérifications régulières du niveau d’huile moteur vous fera savoir qu’il est temps de procéder à une nouvelle vidange. Vous évaluerez ainsi si une surconsommation d’huile se produit. Par la même occasion, le remplacement du filtre à huile devra également se faire.

Plusieurs facteurs influencent la consommation d’huile. Il y a l’utilisation propre de la moto, son kilométrage, le refroidissement du moteur et la température ambiante.

Les plaquettes de frein

Les plaquettes de frein doivent également susciter tout votre intérêt. En effet, une vérification minutieuse des garnitures de ces plaquettes vous évitera d’endommager le disque. Un changement de plaquettes est nécessaire quand l’épaisseur des garnitures s’abaisse à 1 mm.

La plupart des étriers nécessitent un nettoyage des pistons avant de les repousser. Si vous sautez cette étape, des saletés risquent de s’immiscer. À terme, cela risque de gripper les freins.

Le filtre à air

Le filtre à air devra être vérifié afin d’être nettoyé ou remplacé. L’intervalle de temps de cette inspection sera en rapport avec l’environnement dans laquelle votre deux-roues évolue.

Si vous parcourez régulièrement des terrains poussiéreux, un examen plus fréquent devra se faire. Un filtre sale impactera sur la hausse de votre consommation d’essence, mais également sur la puissance de votre engin.

Les bougies

Pour que votre moto fonctionne au mieux de ses performances, l’achat régulier de bougies neuves est nécessaire. Pour un sans faute, fiez-vous au kilométrage d’inspection et de remplacement des bougies préconisé par votre constructeur.

La batterie

Pour nous faciliter la vie, des batteries sans entretien existent désormais sur le marché. Elles s’utilisent sans avoir à se demander du reste.

Si vous utilisez une batterie classique, le niveau de liquide doit être vérifié et renfloué par de l’eau. Autrement, une dégradation de la batterie se fera ressentir.

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour entretenir vous-même votre moto.