Comment acheter une voiture d’occasion moins chère ?

Acheter une voiture d’occasion offre de nombreux avantages, pour ne citer que les économies réalisées. Sachez toutefois que les démarches sont bien différentes de celles qui sont en rigueur pour un véhicule neuf. En premier lieu, il faudra se renseigner sur l’état de la voiture. Il faudra également négocier l’achat au juste prix, et prendre compte des particularités techniques de l’auto. Dans tous les cas, nos conseils vous permettront d’acheter une voiture d’occasion moins chère.

Passer par un professionnel ou acheter sa voiture à un particulier ?

Acheter une voiture d’occasion peut s’avérer contraignant, mais vous pouvez passer par un professionnel qui assurera notamment la garantie mécanique. Les contrôles préalables à la vente seront rigoureusement réalisés et, si nécessaire, des réparations seront effectuées dans les normes. Passer par un mandataire auto présente de nombreux avantages comme la garantie vice caché. D’un autre côté, l’achat d’un véhicule d’occasion chez un particulier peut sembler économiquement avantageux. Cependant, les garanties sont quasiment nulles, donc, en cas de défaillance mécanique, le vendeur ne sera pas tenu comme responsable et vous devrez mettre la main à la poche pour réparer le véhicule.

Quels sont les avantages du mandataire auto ?

Un mandataire auto, c’est ce professionnel qui est spécialisé dans la vente de voitures dont les véhicules d’occasion. Il est mandaté par le client pour lui acheter une voiture d’occasion chez un concessionnaire ou chez un revendeur basé à l’étranger. Vous pouvez déjà vous renseigner sur les sites spécialisés comme https://mandataire-auto.com. Ce type de professionnel vous permettra d’acheter une voiture d’occasion moins chère et en très bon état.

Mieux encore, il fait office de négociateur, ce qui vous permet d’obtenir les meilleurs prix et en fait la solution la plus économique.

mandataire auto

Comment faire appel à un courtier automobile fiable ?

Comme dans n’importe quelle activité, il existe des bons et de mauvais vendeurs d’occasions. Ces derniers usent de subterfuges pour vendre les véhicules plus chers et pour ne pas payer la TVA en France. Pour éviter ces aléas, il est recommandé de faire appel à un mandataire fiable et qui est en règle avec la TVA en France et dans les pays exportateurs comme l’Allemagne.

De plus, le choix est très large parmi les différentes marques et les différents modèles de voitures : Audi (A3 Sportback, A4, A5, A7, etc.), BMW (Série 1, Série 2, Série 3, Série 4, Série 5, X1, X3, etc.), Mercedes (Classe A, Classe B, Classe C, Classe E, Classe S, CLA, CLA Shooting Brake, GLA, GLC) et bien d’autres.

Importer une voiture d’occasion : quelles sont les garanties ?

Si vous importez une voiture d’occasion en France, la garantie du constructeur est toujours maintenue chez le concessionnaire local. Si vous passez par un mandataire, la garantie peut s’étendre jusqu’à 10 ans. Dans tous les cas, l’achat d’un véhicule d’occasion reste une excellente alternative pour ceux qui veulent économiser ou qui ne souhaitent pas se ruiner en achetant une voiture neuve.

Mieux encore, si vous cherchez un modèle particulier, vous avez la possibilité de déposer une demande de recherche auprès du mandataire. Ce dernier pourra aussi vous fournir de plus amples informations sur les procédures liées à l’importation de véhicules. Rappelons que pour pouvoir importer une auto, une demande d’immatriculation provisoire est de rigueur. Le véhicule portera un numéro qui commence par WW. Ce document est valable durant 4 mois, le temps d’achever les procédures d’immatriculation définitive imposées.

Acheter un véhicule d’occasion : les questions incontournables

Si vous avez décidé d’acheter une voiture d’occasion, mieux vaut se renseigner au préalable et poser les questions sur le kilométrage, la consommation, son utilisation. N’hésitez pas à demander si la voiture a déjà été accidentée et si les équipements sont toujours fonctionnels. Renseignez-vous sur l’état de la carrosserie, sur les dates des réparations les plus récentes, sur le prix.

L’acheteur peut même demander à essayer la voiture avant de prendre sa décision. Dans ce cas, il faudra convenir d’un rendez-vous avec le mandataire ou avec le vendeur. L’essai sera l’occasion de vérifier l’état général de la voiture : carrosserie, pare-chocs, pot d’échappement, pneus, jantes et même les serrures. Demandez à conduire la voiture vous-même : passez les vitesses et vérifiez la marche arrière ainsi que l’embrayage.

Attention ! Ne vous fiez pas à une annonce trop flatteuse. Mieux vaut voir la voiture avant de prendre la décision de l’acheter. L’achat d’un véhicule d’occasion doit être réfléchi. Ne vous mettez pas la pression, ne vous laissez pas impressionner par les offres trop alléchantes et limitées dans le temps. Prenez le temps de la réflexion, analysez les atouts, mais également les défauts de la voiture. En outre, n’hésitez pas à localiser le vendeur (son domicile) pour être sûr de son identité. Ces précautions sont de mise pour éviter les éventuelles arnaques automobiles. L’idéal serait de signer le contrat chez lui. Bien sûr, si vous passez par un mandataire, les procédures sont plus sûres.

Les documents indispensables pour voitures occasion

Pour pouvoir finaliser l’achat du véhicule d’occasion, le vendeur ou le mandataire devra fournir le certificat de non-gage qui attestera que la voiture n’a pas été volée. La carte grise, le certificat de cession, le certificat de contrôle technique ainsi que le carnet et les factures d’entretien seront nécessaires. Forcément, il faudra vérifier que les documents sont bien ceux de la voiture que vous comptez acheter. Les vérifications doivent être systématiques à chacune des étapes du processus d’achat.

Démarches obligatoires à la suite de l’achat du véhicule

Une fois le contrat de vente signé, il est temps d’assurer votre nouveau véhicule. Pour ce faire, contactez votre assureur qui vous demandera les informations mentionnées sur la carte grise, la date effective du contrat, la localisation du garage, etc.

Vous devrez également entamer les démarches d’immatriculation qui doivent être réalisées dans les 30 jours à la suite de l’achat du véhicule. Sachez également que le formulaire pour le certificat d’immatriculation est disponible en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *